Qui suis-je ?

J’ ai eu la chance de marcher sur le Danube gelé, à Budapest, de traverser plusieurs fois à pied le pont Long Bien, à Hanoi, et de vivre quelques années à Bucarest et à Sarajevo. J’ai connu le lignomètre, les Antonov 24 et le téléphone en bakélite.

L’essentiel de mon parcours professionnel a été consacré à la direction, mais aussi à l’aide à la conception et la mise en place de cursus de formation au journalisme, en France et à l’étranger. Selon les lieux et les époques, ces fonctions ont pu prendre des formes assez différentes. J’ai, notamment, dirigé l’Ecole supérieure de journalisme de Lille après en avoir longtemps, et avec bonheur, piloté les activités internationales. Je suis aussi passé par le ministère des Affaires étrangères.

—-

Deux ou trois mots de plus. Je suis un « gars du Nord ». Né  à Roubaix, j’ai grandi dans la métropole lilloise. La Mer du Nord, quelque part entre Calais et Dunkerque, a été l’un de mes premiers horizons et c’était bien avant qu’une centrale nucléaire vienne gommer des hectares de dunes. Par la suite, j’ai voulu voir et essayer de comprendre le monde et j’ai eu la chance de pouvoir le faire. Plusieurs passages à l’Est m’ont marqué à jamais. La découverte du Vietnam aura été un autre tournant. Je m’y suis rendu à maintes reprises pour raisons professionnelles, mais surtout, un jour de septembre, ma femme et moi sommes allés à Saigon à la rencontre de notre fille. J’ai consacré un livre à cette aventure hors du commun.

Si vous souhaitez plus de détails sur mon parcours professionnel, LinkedIn pourra vous renseigner.